Comment bien choisir un auxiliaire de vie?

Voulez vous devenir accompagnant éducatif et social ?

Formez vous rapidement et toute l'année à ce métier (anciennement auxiliaire de vie)

auxiliaire de vie scolaire

Choisir un auxiliaire de vie pour un de ses parents ou un de ses proches n’est pas chose simple. En effet, il ne s’agit pas seulement de choisir quelqu’un qui soit capable de gérer les tâches purement techniques telles que l’aide au lever, au coucher ou les soins d’hygiène ; mais également de choisir une personne avec laquelle on va interagir et partager une grande partie de notre intimité. Voici quelques conseils pour faire le bon choix et être pleinement satisfait de l’aide à domicile engagé.

Cliquez-ici pour trouver le prestataire idéal en moins de 2 minutes

Un professionnel reconnu

Tout d’abord, n’engagez pas la première personne qui réponde à votre annonce à cause de l’urgence de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Prenez le temps d‘analyser différents profils et de vous assurer de la bonne formation et expérience professionnelle du candidat. Il vous faudra ainsi demander au futur auxiliaire de vie quelle est la formation qu’il a suivie, ses expériences préalables et qu’il puisse le prouver (diplômes, contrats,…). Si le candidat possède en plus une formation dans d’autres domaines paramédicaux (comme l’aide soignant par exemple) cela constituera un avantage non négligeable.

Fiez-vous à votre instinct

choisir un auxiliaire de vie

Si les compétences professionnelles du candidat sont fondamentales, il ne faut absolument pas négliger l’aspect humain du travail d’auxiliaire de vie. En effet, ce travail implique avant tout de posséder une fibre humaine et un sens de l’écoute très développé. Lorsque vous choisirez l’auxiliaire de vie, il vous faudra donc l’interviewer longuement pour vous rendre compte de ses qualités et en l’occurrence de sa fibre humaine et de ses capacités d’écoute. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec le candidat ou si vous avez une impression étrange, faites-vous confiance et cherchez quelqu’un d’autre. La relation de confiance est en effet fondamentale.

Prenez-le à l’essai

Une fois que votre choix se sera porté sur un candidat qui semble remplir tous les critères que vous avez posés, tant professionnels qu’humains, engagez-le au moins deux semaines à l’essai. En effet, les titres et papiers peuvent parfois cacher certains défauts qui ne seront visibles que dans la pratique et le contact quotidien avec la personne. Laisser un temps d’essai permettra tant au candidat qu’à vous-même, de ne pas se retrouver coincé dans une situation inconfortable.

Cliquez-ici pour obtenir un devis gratuit en moins de 2 minutes

Signez un contrat

Des que la période d’essai sera terminée, prenez garde de formaliser la relation de travail entre l’auxiliaire de vie et vous-même. En effet, il existe de nombreux cas d’aide à domicile qui travaillent sans que cela ne soit déclaré. S’il est vrai que ce type d’arrangement offre des avantages au niveau fiscal et financier, cela minimise surtout le contrôle et la sécurité nécessaire dans ce genre de situations. En effet, un auxiliaire de vie déclaré et reconnu sera d’autant plus fiable. De plus, face à un quelconque problème, il sera possible de réagir en suivant les procédures légales prévues ; ce qui serait bien entendu plus que difficile si la relation professionnelle n’avait pas été formalisée par un contrat de travail en bonne et due forme.

Exprimez vous!

*