Pourquoi les métiers d’aide à la personne sont des métiers d’avenir ?

Voulez vous devenir accompagnant éducatif et social ?

Formez vous rapidement et toute l'année à ce métier (anciennement auxiliaire de vie)

auxiliaire de vie scolaire

métier d'aide à la personneLe métier d’aide à la personne est un secteur porteur. Il connaît un essor qui n’est pas près de rengraisser pour les 20 prochaines années. Ceux qui sont déjà dans le corps du travail le savent déjà. Quant à ceux qui ne savent pas encore ce qu’ils doivent faire face à l’accroissement de la demande dans le milieu, ils devraient se rendre compte de l’importance de cet emploi en amont et en aval. Les métiers d’aide à la personne sont des métiers d’avenir. Le secteur recrute chaque jour et permet aux accompagnants comme aux éducateurs de se caser dans le monde du travail. Alors, qu’en est-il réellement ? Pourquoi ce secteur est-il porteur ?

Le métier est cadencé par l’évolution démographique

Accompagnateur de personnes âgées, aides pour personnes à mobilité réduite ou accompagnant éducatif et social ; ils font aujourd’hui partie intégrante du paysage socio-économique de l’Europe. Ces personnes proposent leur service à la partie la plus vulnérable de la société.

Mais tout le monde peut-il devenir accompagnant ? En nous référant à l’évolution démographique, la réponse ne peut être que oui. L’accroissement du nombre de la population fait partie des raisons pour lesquelles le métier d’accompagnant est grandement encouragé.

Dans les structures spécialisées par exemple, leur présence est fortement sollicitée. Les hôpitaux, cliniques et autres bâtiments d’accueils médicalisés augmentent en nombre avec la hausse du nombre de la population.

Les besoins en accompagnants connaissent également une grande hausse pour des raisons sociales que l’Europe ne peut échapper. La monoparentalité, l’obligation d’entreprendre plus d’un poste de travail, le besoin d’assurer une profession stable ; tout ceci contribue à la demande.

La majorité de la population active est aujourd’hui focalisée sur leurs activités professionnelles. Le temps ne joue pas toujours en faveur de ces personnes qu’il leur est impératif de souscrire aux services des accompagnants.

Si les accompagnants sont indispensables pour des raisons d’assistance médicale, ils sont aussi incontournables pour les simples tâches de service à la personne (personnel de ménage, coursier, garde d’enfants, etc.).

Le vieillissement de la population, un facteur d’accroissement du métier

le-vieillissement-de-la-population-un-facteur-d’accroissement-du-métierLe domaine de la gérontologie est toujours associé aux besoins en accompagnant social. Que les séniors soient placés en maison de retraite, hébergés chez la famille ou isolés, ils demandent assistance. À ce propos, informez-vous sur les démarches à suivre pour placer un sénior en maison de retraite pour leur éviter l’isolement.

Le vieillissement de la population joue un rôle majeur dans l’accroissement du métier d’accompagnant. En effet, de nombreuses familles optent pour l’engagement d’un accompagnant social pour pendre soin de leurs ascendants séniors. Cet engouement des particuliers à l’engagement d’accompagnants pour personnes âgées renforce encore plus l’envergure du métier.

D’un autre côté, les bâtiments d’accueil pour personnes âgées ne cessent d’augmenter en nombre. Pour le bon fonctionnement de ces structures, il est plus que nécessaire d’avoir à disposition un personnel qualifié dans l’accompagnement. Par conséquent, les formations dans le domaine de l’accompagnement pour personnes âgées sont encouragées par le gouvernement.

Cette tendance n’est pas près de s’arrêter pour les 20 prochaines années, car le vieillissement de la population se démarque de plus en plus en Europe. En optant pour une formation pour l’accompagnement des séniors, vous investissez donc dans un métier d’avenir. De plus, le salariat dans ce secteur suit toujours une courbe évolutive au fil des expériences.

Un secteur qui continue à créer

Depuis peu, le métier d’auxiliaire de vie sociale a été englobé dans celui de l’accompagnant éducatif et social. Cet emploi n’est autre que la combinaison entre le métier d’auxiliaire de vie sociale et celui de l’aide médicopsychologique. Les personnes qui désirent faire carrière dans le service à la personne devraient donc suivre une formation d’accompagnement éducatif et social.

La formation en question est axée sur diverses facettes du métier d’accompagnement. Elle est régulièrement mise à jour par rapport aux évolutions médicales, technologiques, démographiques, économiques, etc. Par conséquent, le domaine ne cesse de créer de nouvelles branches de travail pour aller en adéquation avec les mises à jour.

La régularité de ces créations d’emploi joue en faveur des tous ceux (diplômés ou non) qui se sont spécialisés dan le métier d’aide à la personne.

Exprimez vous!

*