Quels prix pratiquer en tant qu’auxiliaire de vie indépendant ?

Voulez vous devenir accompagnant éducatif et social ?

Formez vous rapidement et toute l'année à ce métier (anciennement auxiliaire de vie)

auxiliaire de vie scolaire

Lorsqu’on s’installe en tant qu’auxiliaire de vie indépendante, il est parfois bien difficile de savoir quels tarifs pratiquer auprès de ses clients. Il faut en effet que son travail soit rentable, mais également que les tarifs puissent attirer des clients potentiels. Sachez qu’il n’existe pas de réponse toute faite à la question de savoir quels prix pratiquer, cela dépend en effet de nombreux facteurs, comme par exemple, l’expérience, la formation, le statut, les horaires et le matériel utilisé.

L’expérience

auxiliaire de vie independante

Une auxiliaire de vie indépendante pourra faire évoluer ses tarifs au fur et à mesure qu’elle acquiert de l’expérience professionnelle. En effet, comme pour tout autre emploi, le fait de pouvoir prouver que son travail est fiable et reconnu par les clients antérieurs, pourra faire valoir sa qualité et permettra donc de pratiquer des tarifs un peu plus élevés. Sachez ainsi, qu’on considère que le tarif moyen d’une auxiliaire de vie indépendante en début de carrière est de 18 euros/heure, alors qu’en fin de carrière, cela peut monter jusqu’à 30 euros/heure.

La formation

Le fait de posséder un diplôme officiel et reconnu est également une très bonne manière de pouvoir demander des tarifs relativement élevés. Le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) constitue ainsi une certaine garantie de qualité pour les possibles clients. Si vous ne possédez pas de formation reconnue, vous ne pourrez par contre pas demander aux clients de payer de hauts tarifs, sauf si vous pouviez faire valoir de votre longue expérience dans le domaine.

Le statut

Il faut également prendre en considération le critère du statut légal de l’auxiliaire de vie indépendante au moment de penser aux tarifs qu’elle est susceptible de pratiquer. En effet, lorsqu’on se déclare en tant que travailleur indépendant, les impôts à payer seront généralement relativement élevés. Il faudra alors pratiquer des tarifs en conséquence. Travailler de manière autonome ou former une petite association d’auxiliaires de vie indépendantes impliquera également des frais et par conséquent des tarifs différents. Sachez que les auxiliaires de vie qui pratiquent des tarifs inférieurs à 15 euros/heure le font, car elles travaillent sans déclarer leur activité. Cela leur permet de gagner plus d’argent, mais les place dans l’illégalité.

Les horaires

horaire auxiliaire de vie independante

Un élément qui fait très fortement varier les tarifs pratiqués par les auxiliaires de vie indépendantes est celui des horaires. En effet, vous ne demanderez bien entendu pas les mêmes montants si vous travaillez de jour ou de nuit, durant la semaine ou durant le week-end. On considère ainsi que travailler de nuit, durant plus de 8 heures d’affilée, durant les jours féries ou week-end est payé double par rapport à des prestations fournies en journée et durant la semaine.

Le matériel utilisé

Enfin, les tarifs vont également beaucoup changer en fonction des coûts impliqués par les services fournis. En effet, si l’auxiliaire de vie indépendante fournit des services comme la préparation de repas, la participation à des excursions ou encore la pratique de petits soins d’hygiène, cela va impliquer d’acheter des produits ou de payer des frais pour réaliser ces différentes activités. La personne qui bénéficie de l’aide ou son entourage fournissent ainsi en général une somme d’argent en plus pour couvrir ce type de dépenses. Cependant dans certains cas, ces dépenses sont prises en compte et incluses dans le salaire payé à l’auxiliaire de vie indépendante.

Il n’existe donc pas de tarif unique à pratiquer lorsqu’on travaille en tant qu’auxiliaire de vie indépendante. C’est la combinaison des différents facteurs présentés ci-dessus qui va permettre de déterminer les tarifs qui peuvent être pratiqués.

Exprimez vous!

*