Lettre de motivation auxiliaire de vie sociale (débutant)

Voici un exemple de lettre de motivation auxiliaire de vie sociale. Celui-ci constitue un exemple type, utile pour les candidats désireux de postuler dans le domaine de l’accompagnement social, et ce, même s’ils disposent d’une expérience limitée en la matière.

Prénom NOM


Adresse complète


Téléphone

Email

Madame, Monsieur,

Par la présente je présente ma candidature pour le poste d’auxiliaire de vie sociale au sein de votre équipe de travail XXX. Votre annonce récemment publiée sur votre site internet a en effet retenu toute mon attention et je pense que mes compétences et ma motivation font de moi un candidat idéal pour le poste proposé.

En effet, je me reconnais tout à fait dans le profil recherché et je serais honoré d’être pris en considération pour ce poste ; diverses raisons me motivent ainsi à postuler.

Je me sens tout d’abord totalement identifié par les valeurs de votre organisation, ce n’est d’ailleurs pas un hasard que j’ai trouvé cette offre d’emploi.

Je suis par ailleurs, quelqu’un qui depuis toujours a été intéressé par le travail dans le secteur social. Fils d’une mère infirmière, j’ai depuis l’enfance été familiarisé avec l’importance de la relation d’aide et d’accompagnement qui existe entre un patient et son infirmier et des relations sociales en général. J’ai vite réalisé qu’une simple parole agréable ou un sourire pouvait aider à améliorer la situation d’une personne, souvent bien plus que des médicaments.

J’ai dès lors très tôt décidé de m’investir bénévolement dans diverses structures pour aider les personnes dans le besoin. Comme cela est précisé dans mon Curriculum Vitae, que je vous envoie en pièce jointe, j’ai ainsi été bénévole pendant plus de cinq ans en maison de retraite. Tous les week-ends, je me suis ainsi rendu dans une maison de retraite située dans le centre de Paris, pour y faire la lecture aux personnes âgées qui y résidaient. En plus de la lecture, j’ai passé de nombreuses heures à écouter les histoires de vie des résidents et à les accompagner dans leurs promenades dans le jardin de la maison de repos. Mon choix s’est posé sans le moindre doute vers le public des maisons de retraite. En effet, de par les différentes situations que j’avais pu vivre et observer préalablement, il m’est apparu clairement que la tristesse et l’isolement que vivent les personnes âgées en maison de repos, constitue un des plus grands drames sociaux de notre époque. C’est ainsi sans le moindre doute que je me suis dirigée vers ce secteur.

Cette expérience m’a profondément marqué et a résolument orienté mes décisions en termes de formation professionnelle. Après avoir obtenu mon baccalauréat, j’ai en effet décidé de me former de manière plus approfondie sur le sujet, et c’est tout naturellement que j’ai choisi de suivre la formation d’auxiliaire de vie sociale. Au bout de deux ans d’étude, j’ai ainsi obtenu le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS). La formation m’a permis en particulier d’approfondir mes connaissances au niveau de trois thématiques : tout d’abord au niveau des différents publics auprès desquels intervient l’assistant de vie, ensuite, j’ai appris, tant d’un point de vue pratique que théorique, ce qui est nécessaire de savoir quant aux différents soins hygiéniques de base que prodigue l’accompagnant de vie ; enfin, des connaissances approfondies m’ont été procurées en ce qui concerne les différentes méthodes d’intervention.

J’ai réalisé mon stage de fin d’études au sein d’une maison de repos. Cette expérience m’a permis de mettre en pratique les diverses connaissances que j’ai acquises lors de ma formation. Bien au delà de simplement faire la lecture aux personnes âgées, j’ai pu, au cours de ce stage, participer à d’autres tâches, notamment la prise de repas, l’accompagnement lors des moments de détente, et le soutien dans le déroulement des soins corporels quotidiens. A l’issue de ce stage, j’étais encore plus convaincu par le caractère fondamental du travail de l’auxiliaire de vie sociale. J’ai cependant décidé de me diversifier.

Je désire ainsi actuellement élargir mon expérience et dans ce but travailler auprès d’autres types de publics. C’est pour cela que votre offre m’intéresse particulièrement. Je ressens en effet à présent le besoin de travailler autant avec des jeunes, que des personnes souffrant de handicaps ou de maladie. Ma formation me fournit à cet égard les bases théoriques nécessaires.

Sachez également que je suis une personne très organisée, rigoureuse mais également très dynamique. Je possède d’excellentes capacités pour entrer en interaction avec les gens. Je suis capable d’écouter l’autre tout en étant attentif à ses besoins. Je suis enfin très flexible, capable de m’adapter à de rapides changements de situation.

Dans l’espoir d’une réponse positive, je reste à votre disposition pour un entretien, Je vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Lieu, Date, Signature

Commentaires

  1. BIEDINGER a écrit:

    Bonjour,

    Je suis actuellement en train d’aider une personne de mon entourage à élaborer une lettre de motivation pour ce poste. J’ai lu le modèle ci-dessus. Avant que je dise ce que j’en pense, je tiens à préciser que je travail dans un cabinet de formation commerciale spécialisé dans la vente. Voilà votre lettre est intéressante mais mérite malgré tout d’être retravaillée. Vous n’êtes pas assez synthétiques, vous partez trop dans l’aspect personnel voir familial. Une lettre doit rester neutre et ne doit pas comporter de motifs d’ordre personnel et familiaux. je fais allusions au moment ou vous parlez de votre enfance. Également vous ne respectez pas la structure conventionnelle qui logiquement est 1. Présentation du poste sur lequel vous postulez 2. Promouvoir le poste et l’entreprise 3. l’expérience et les apports 4.qualités et 5.la formule de politesse. Les employeurs ne porteront aucun intérêt à une lettre qui laisse transparaitre trop de motifs personnels ou une lettre qui laisse transparaitre une écriture romanesque. Je ne dis pas qu’il faut être rigide et formel mais trouver un juste milieu pour à la fois montrer vos valeurs et également promouvoir votre savoir-faire et vos compétences au service de l’organisation en question. Une lettre trop personnelle peut vouloir montrer qu’il y a derrière le poste et les compétences une passion qui peut outrepasser la nature du poste. Et ça peut porter préjudice dans l’image que vous renvoyer. Si l’employeur veut en savoir plus il vous posera les questions à vous au moment de l’entretien. La lettre de motivation sert principalement à cerner les compétences, les qualités de la personne et de facto à établir un profil socioprofessionnel . Il faut donc trouver un compromis.

    J’espère que ma vision des choses vous apportera des idées et de l’inspiration ! :-)

    Avec mes meilleures salutations,

    Thomas B

Exprimez vous!

*