Le métier d’auxiliaire ambulancier

Voulez vous devenir accompagnant éducatif et social ?

Formez vous rapidement et toute l'année à ce métier (anciennement auxiliaire de vie)

auxiliaire de vie scolaire

Les ambulanciers ont un métier bien noble. Ce sont les premiers agents du corps médical qui entrent en scène dans le sauvetage de la vie humaine. Si le métier vous intéresse, mais que vous avez toujours des doutes à propos de l’intégration, vous pouvez bien commencer par suivre une formation en auxiliaire de vie ambulancier. En commençant par ce métier vous pourriez plus tard ou selon votre rythme d’adaptation poursuivre une formation d’ambulancier.

Pour devenir auxiliaires ambulancier, les candidats n’ont pas à suivre un concours en auxiliaire de vie ambulancier. En effet, ce métier est bien accessible à tout un chacun à condition d’avoir un minimum de certificats et diplômes dans un métier médico-social. Un premier certificat en auxiliaire de vie est également acceptable pour intégrer le métier.

Ce dont l’auxiliaire ambulancier a besoin

ambulancier en action

Bien que le concours ne fasse pas partie des moyens pour intégrer le métier d’auxiliaire ambulancier, des critères s’imposent à ceux qui veulent exercer le métier. Le candidat à ce poste doit en premier lieu disposer d’un permis B ainsi que d’une autorisation à la conduite de véhicule médical. Le permis doit avoir servi durant trois ans au minimum.

Il faudra également un certificat médical attestant la capacité psychomotrice et la santé psychologique du candidat. Comme le métier nécessite une grande vigilance, de la patience et de l’endurance, il faudra être médicalement apte pour pouvoir l’exercer. Ce certificat médical doit être délivré par un médecin agréé.

La présence d’une attestation de stage dans le corps du métier fera un grand plus à la candidature. Outre, il faudra un CV notifiant les anciennes et actuelles professions relatives au métier d’auxiliaire de vie, d’ambulancier. Une lettre de motivation bien rédigée suivra ce dossier.

Le métier en question

ambulance intérieur

L’auxiliaire ambulancier a pour premier rôle de transporter des matériels médicaux et des patients. Il prendra également le rôle du second de l’ambulancier. Il sera alors amené à exercer quelques pratiques médicales notamment les premiers soins d’urgence ainsi que les pratiques du secourisme.

Sous l’ordre direct de l’ambulancier, l’auxiliaire doit avoir une grande capacité d’analyse et une forte résistance au stress. Dans ce métier, la rapidité et la présence d’esprit sont des qualités à avoir, car lorsque l’on sauve une vie humaine il ne faut pas tarder sur les meilleures décisions à prendre.

Bien évidemment, une formation précèdera le métier, pour permettre à l’auxiliaire d’exécuter ses tâches sans grande difficulté. Cependant, apprendre au préalable les astuces qui permettent de lutter contre le stress au travail est conseillé à tous ceux qui veulent exercer un métier entrant dans le service à la personne.

La formation d’auxiliaire ambulancier

formation ambulance

Une formation d’auxiliaire ambulancier dure généralement deux semaines. Durant la formation, l’aspirant auxiliaire aura 70 heures de formations théoriques et pratiques à suivre.

La formation se basera sur l’apprentissage des règles d’hygiène qu’il faudra respecter en tant qu’agent de la santé, de la déontologie médicale, des gestes de secours et les gestes de manutentions sans oublier les règles de transport sanitaire.

Ceux qui ont déjà suivi une formation dans le cadre médical et social ne sont plus obligés de suivre certains modules de la formation à l’exemple des cours de secourisme.

Exprimez vous!

*