Un homme peut-il aussi devenir auxiliaire de vie?

Voulez vous devenir accompagnant éducatif et social ?

Formez vous rapidement et toute l'année à ce métier (anciennement auxiliaire de vie)

auxiliaire de vie scolaire

Quand on parle d’auxiliaire de vie il est courant de penser qu’il n’y a que les femmes à exercer cette profession. S’il est vrai que la profession est largement féminisée, il existe cependant des hommes qui exercent ce métier ouvert à tous.

Homme ou femme : le même diplôme, les mêmes fonctions, les mêmes compétences

auxiliaire de vie femme

Qu’ils soient un homme ou une femme, les auxiliaires de vie ont tous le même diplôme, le DEAVS (Diplôme D’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale). La mission est la même pour les hommes comme pour les femmes : assurer l’accompagnement des personnes en difficulté sociale en les secondant dans les gestes de la vie quotidienne (ménage, course, sorties, toilette, repas…). Que ce soit par un homme ou par une femme, le ménage et l’entretien de la maison sont effectués de la même manière car les auxiliaires de vie sociale sont des personnes formées et qualifiées. Il faut cependant savoir que bon nombre de familles ont un préjugé à la venue d’un auxiliaire homme lorsqu’il arrive la première fois. Les familles et la société en général ont tendance à considérer qu’un homme ne tient pas aussi bien une maison qu’une femme mais cela est faut. Cela est lié au fait que le métier d’auxiliaire de vie sociale est souvent confondu avec le métier de femme de ménage, or le métier dépasse la simple réalisation de tâches domestiques en ayant un aspect social également (soutien moral, administratif).

Les avantages d’un homme auxiliaire de vie

auxiliaire de vie homme

Sans être brusque ou dépourvu de sensibilité, l’auxiliaire de vie sociale aura la capacité de la force musculaire d’un homme à soulever plus facilement les personnes de forte corpulence. Cela s’applique notamment pour les soins de toilette, la sortie d’un fauteuil roulant ou d’une voiture.

L’auxiliaire de vie sociale pourra également accomplir avec moins de difficulté des tâches de jardinage qui peuvent parfois être confiées.

L’aspect psychologique du soutien moral d’un homme n’est pas non plus à négliger car il peut apporter un équilibre psychologique différent à la personne assistée.

Les inconvénients

Le frein psychologique et social au fait qu’un homme exerce la profession d’auxiliaire de vie sociale réside outre les préjugés sur la qualité du ménage, dans la réalisation de la toilette intime d’une femme âgée. S’il est vrai que certaines personnes effectuent un blocage la dessus, il faut se rappeler que bon nombre d’auxiliaires de vie sociale féminines interviennent chez des hommes âgés et que la question ne se pose même pas. Homme ou femme, la tâche à accomplir est la même, la toilette doit être effectuée. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un métier et que la personne qui vient prodiguer les soins le fait de façon professionnelle en respectant la pudeur de la personne assistée. Il en va de même dans l’exercice des professions médicales qui sont en lien avec le corps du patient (aide-soignant, infirmier, médecin). La profession étant amenée à se développer encore plus dans les années à venir, il ne sera pas surprenant d’y trouver un nombre croissant d’hommes qui souhaitent en faire leur métier.

Exprimez vous!

*