Abus des personnes âgées : Comment savoir et quand agir?

Voulez vous devenir accompagnant éducatif et social ?

Formez vous rapidement et toute l'année à ce métier (anciennement auxiliaire de vie)

auxiliaire de vie scolaire

Les personnes âgées sont fragiles à tous niveaux, en particulier d’un point de vue physique et émotionnel. Il est dès lors très fréquent et facile que les individus de leur entourage, notamment les personnes qui leur procurent les soins quotidiens, tels que les aides soignants, infirmières ou encore les auxiliaires de vie abusent d’elles.

C’est alors aux membres de la famille à être vigilants et à intervenir lorsque c’est nécessaire. Ce n’est cependant pas toujours évident, et il peut même arriver que la famille, ne se rende pas compte de ce qu’il se passe. Voici tout ce qu’il faut avoir à l’œil lorsqu’on suspecte un abus auprès d’une personne âgée et pour réagir du mieux possible.

Comprendre la complexité de l’abus : Les différentes formes

Les abus les plus graves

  • Lorsqu’on entend le mot « abus », on pense souvent aux formes les plus extrêmes telles que l’abus sexuel ou la violence physique directe.
  • Or l’abus, surtout auprès des personnes âgées, peut revêtir différentes formes et ne pas être forcément visible à l’œil nu.
  • L’abus sexuel et physique sont ainsi relativement rares par rapport à d’autres formes d’exploitation auxquelles sont sujets nos ainés.

Les abus plus difficiles à déceler

  • La solitude pesante qui tourmente les personnes âgées est très difficile à gérer. Cette solitude les fragilise et les expose de manière dangereuse à l’abus émotionnel.
  • En recherche d’approbation, de reconnaissance et d’affection, la personne âgée peut aller jusqu’à léguer tous ses biens à la personne dont elle veut gagner le soutien.
  • Une autre forme de maltraitance très fréquemment pratiquée par les personnes qui se trouvent dans l’entourage des personnes du troisième et qui sont chargées d’en prendre soin est la négligence. Celle-ci est rarement reconnue comme une forme d’abus en tant que tel, pourtant elle est extrêmement fréquente et peut entrainer de graves conséquences.

personnes agees abusees

Les signes à ne pas rater

Les différentes formes d’abus décrites ci-dessus peuvent être détectées très tôt et des solutions peuvent donc être mises en place avant que la situation en devienne trop grave. Voici tous les signes avant coureurs auxquels il faut prendre garde.

Abus sexuel

  • Les changements de comportements liés au contact physique : si la personne montre un dégout ou une peur particulière lorsqu’on la touche, alors que cela n’était pas le cas avant, cela devrait attirer votre attention.
  • Une altération au niveau de la manière de s’habiller peut également être un signe à prendre en compte. Si la personne ne veut pas se dévêtir pour aller dormir par exemple, il faudra prendre le temps de comprendre ce qu’il se passe.

Abus physique

  • Ce type de maltraitance peut être beaucoup plus facilement mis en évidence : les traces de coup ou de blessures sur le corps de la personne peuvent ainsi nous alerter au plus vite.
  • Sachez cependant que souvent, les coups ne seront pas portés sur les parties les plus visibles du corps.
  • Si vous avez un doute, essayez d’observer le dos ou le haut des jambes de la personne, les coups sont souvent portés à ces endroits.

Abus émotionnel

  • Les changements d’humeur ou crises de larmes spontanées doivent être considérées comme un message important de maltraitance émotionnelle.
  • De même, une demande affective accrue et inhabituelle devrait être analysée.
  • Enfin, des mouvements inhabituels sur le compte en banque, en particulier des retraits, doivent être analysés de manière urgente.

Négligence

Enfin, pour déceler l’abus par négligence qui fait partie de la maltraitance des personnes âgées, il suffira d’observer l’état dans lequel se trouve la maison et le soin avec lequel la personne âgée est habillée et soignée pour détecter immédiatement un laisser-aller et un risque d’abus.

Exprimez vous!

*