Qu’est-ce qu’un auxiliaire de vie sociale ?

Voulez vous devenir accompagnant éducatif et social ?

Formez vous rapidement et toute l'année à ce métier (anciennement auxiliaire de vie)

auxiliaire de vie scolaire

Le terme auxiliaire de vie est de plus en plus utilisé dans le langage courant, il semble cependant que de nombreux malentendus apparaissent quant à la définition de ce type de fonction. En effet, le métier d’auxiliaire de vie peut faire référence à deux grandes options professionnelles : l’auxiliaire de vie scolaire ou dans la plupart des cas, l’auxiliaire de vie à orientation sociale. Les fonctions, missions et perspectives professionnelles de l’auxiliaire de vie sociale seront développées dans ce cadre. Pour de plus amples informations concernant la fonction de l’auxiliaire de vie en général, il est possible de consulter la page fiche métier auxiliaire de vie.

Le métier d’auxiliaire de vie à orientation sociale consiste généralement à procurer de l’aide aux personnes souffrant de handicap ou de maladie qui l’empêchent de vivre en totale autonomie. La fonction de l’auxiliaire de vie sociale sera donc celle d’accompagner à domicile ces personnes. L’objectif principal de ce métier étant de lutter contre l’exclusion sociale et de permettre aux personnes aidées de pouvoir vivre dans leur domicile de la manière la plus harmonieuse possible.

Les différents aspects de la fonction

Si l’on s’intéresse à la fonction d’auxiliaire de vie sociale et a fortiori que l’on pense à entamer une formation auxiliaire de vie sociale, il est nécessaire de connaître les différents aspects que revêt cette fonction d’aide à domicile.

Un public extrêmement varié

Il faut ainsi tout d’abord savoir que le métier d’auxiliaire de vie est très divers. En effet, l’auxiliaire s’adresse à différents types de publics, il peut ainsi tant s’agir d’enfants présentant un handicap, que de personnes âgées ou encore d’adultes présentant une maladie temporaire les empêchant de vivre de manière totalement autonome. Ce métier est donc multiple, tout individu se destinant à ce type de carrière doit ainsi présenter de grandes capacités de flexibilité afin de s’adapter aux différents publics avec lesquels il sera amené à travailler. S’il est bien entendu possible de se spécialiser dans l’aide à un secteur particulier, il est cependant recommandé de développer des compétences auprès des différents publics étant donné qu’il n’est pas toujours loisible de choisir la personne que l’on aidera.

Des tâches très diverses

Les différentes tâches que sera amené à développer l’auxiliaire de vie sociale sont aussi variées que les publics avec lesquels l’auxiliaire travaille.

En effet, il s’agit tout d’abord d’une aide au niveau des soins d’hygiène. L’auxiliaire intervient ainsi fréquemment au lever et coucher de la personne souffrant de handicap ou de tout autre type de trouble et ce afin de favoriser les soins hygiéniques de base comme se laver le corps, les mains, les dents ou encore aider au remplacement de pansements. Notons que l’auxiliaire de vie à orientation sociale ne peut intervenir que dans les soins qui ne nécessitent pas la présence d’un infirmier ou d’un médecin.

Une seconde mission de l’accompagnant(e) est liée à l’aide aux repas. L’auxiliaire sera ainsi amené à aider la personne souffrante ou handicapée à prendre ses repas, voire dans certains cas à préparer les repas et à faire les courses.

auxiliaire de vie sociale

Un autre aspect de la profession d’auxiliaire de vie sociale est lié à l’accompagnement des loisirs. En effet, l’aide à domicile cherche à améliorer les conditions de vie de la personne aidée à tous les niveaux. Il ne s’agit donc pas seulement d’une aide technique mais également d’un soutien social qui implique d’accompagner l’individu dans ses éventuelles sorties ou autres activités ludiques. L’auxiliaire de vie constitue un soutien moral pour la personne aidée et devra donc se montrer ouvert au dialogue et respectueuse des différents besoins présentés par l’individu.

Des horaires variables

Il est également nécessaire de savoir que les horaires de travail de l’assistant(e) de vie sont très variables. Si l’intervention se limite généralement à quelques heures par jour, il possible que la présence soit requise pour de plus longues périodes dans certaines situations exceptionnelles. Dans la plupart des cas, il sera demandé à l’auxiliaire de vie d’intervenir à domicile à des heures inhabituelles, c’est-à-dire très tôt le matin et très tard le soir, et ce étant donné les tâches spécifiques à remplir, notamment l’aide au lever et au coucher.

Un travail en équipe

Notons enfin que le métier d’auxiliaire de vie sociale implique une coordination avec toute une équipe professionnelle. En effet, l’auxiliaire de vie est généralement envisagé comme le lien entre l’individu et les autres professionnels intervenant avec la personne. La proximité et confiance qui existent entre la personne aidante et la personne aidée favorisent ainsi un soutien intégral adapté aux besoins de l’individu.

Commentaires

  1. fabienne gasnier a écrit:

    Je suis assistante de vie depuis 5 ans à l’admr, je passe mon oral pour le deavs le 1er avril en ayant préparé une vae.
    C’est un diplome trés bien reconnu dans le métier mais assez difficile a obtenir
    j’ai investis beaucoup de temps personnel en plus de mon travail j’espère l’obtenir
    aux dires de mon employeur et de ma formatrice j’aurai les capacités pour l’obtenir
    j’adore mon métier et je tiens beaucoup à l’avoir. fabienne

  2. Bonjour.
    je voudrais savoir sil veux plait, si l’auxiliaire de vie est sensé de faire le ménage? car dans l’association ou je suis il y a que sa a faire. se ce-la normal? si non ou dois je me rendre pour être entendu et faire valoir mes droits? Est ce que je dois me tenir 24 h sur 24 h disponible pour les appelles que je ré-sois quand eaux veulent que je face un remplacement?

    Je vous remercie bien de votre reponse.
    Cordialement,
    ani.

  3. placide chassagnard a écrit:

    bonjour madame je souhaiterai avoir des information sur des démarche à faire et comme je travail en tan qu’ auxiliaire de vie depuis 6 ans je m’airais passé avoir mon diplôme

Exprimez vous!

*