Auxiliaire de vie voulant devenir aide-soignante : comment procéder?

Vous venez de devenir auxiliaire de vie ou vous l’êtes depuis plusieurs années et souhaitez évoluer vers la profession d’aide-soignante ? Voici comment il faut procéder :

Les auxiliaires de vie sociale sans diplôme

Le métier d’auxiliaire de vie sociale est théoriquement accessible sans diplôme. Il est donc possible qu’une personne entre dans la profession sans passer le DEAVS (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale). Pour devenir aide-soignant(e), la personne doit donc faire valider son expérience par une Validation d’Acquis d’Expérience (VAE). Si le candidat est déjà diplômé du CAP petite enfance, du DEAP (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture), du bac pro ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne), il est dispensé de l’obtention du DEAVS. En faisant valider le DEAVS, la personne acquiert de droit des modules indispensables à l’exercice de la profession d’aide-soignante (le module d’accompagnement d’une personne dans les activités de la vie quotidienne soit 140 heures, le module d’ergonomie d’une durée de 35 heures, le module de relation-communication d’une durée de 70 heures).

aide soignante

Demander un livret de recevabilité de la validation des acquis de l’expérience

Comme indiqué ci-dessus la personne titulaire du DEAVS, peut effectuer à demander la passerelle vers le diplôme d’aide-soignante si elle a travaillé au moins 3 années dans le secteur des soins d’hygiène et de confort de la personne, ou un équivalent de 4200 heures. La personne peut avoir travaillé de manière salariée, non salariée ou bénévole, ce qui compte est de pouvoir justifier de son expérience dans le domaine lié au diplôme sollicité (toilette, habillage, prise de repas, élimination, déplacement). L’activité peut avoir été réalisée au domicile d’une personne ou dans un établissement auprès de patients dépendants ou inconscients, ou même de personnes qui ont toujours leur autonomie. Il faut savoir cependant que pour ce décompte, seules sont prises en considération les 12 dernières années de travail de la personne qui postule.

Il faut effectuer la demande du livret de recevabilité par lettre recommandée avec avis de réception auprès de la DRASS (direction régionale des affaires sanitaires et sociales), de la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) ou de la DSDS (Direction de la Santé et du développement Social).

Le candidat doit ensuite remplir le livret et le renvoyer en déclarant sur l’honneur qu’il n’a pas déposé de double dossier. Le candidat qui souhaite devenir aide-soignant devra faire preuve de patience. L’administration dispose d’un délai de 2 mois pour apporter sa réponse à la demande du postulant. Si aucune réponse n’est apportée, cela signifie le rejet tacite de la demande du candidat.

Passer un entretien devant un jury de professionnels de la santé

Si la demande est recevable, le candidat dispose d’une année pour compléter son livret de Validation des Acquis de l’Expérience. Il est ensuite convoqué pour passer un entretien devant un jury qui peut valider un ou plusieurs modules en lien avec le diplôme d’aide-soignant (voire tous selon l’expérience). En cas de validation partielle de ses modules, le candidat dispose de 5 années pour faire valider la totalité de ses modules.

Commentaires

  1. Bonjour, je suis actuellement aux de vie sociale et salariée a domicile, j’aimerais connaitre le coût pour rentrer a l’école d’aide soignante après la validation des modules restants en lien avec le métier d’aide soignante lors de l’entretient avec le jury. sommes nous obligés d’aller a l’école ensuite ?
    Merci par avance

  2. mellet a écrit:

    bonjour il te manque quoi comme modules ?

Exprimez vous!

*

Current ye@r *